anguille


anguille

anguille [ ɑ̃gij ] n. f.
• 1165; lat. anguilla
Poisson de forme très allongée (anguilliformes), à peau visqueuse et glissante, qui effectue sa croissance en eau douce et va se reproduire en mer (mer des Sargasses). civelle, leptocéphale, pibale. Matelote d'anguille. Anguille de mer. congre. Anguille électrique. gymnote. Loc. Se faufiler comme une anguille, avec agilité. Glisser comme une anguille : s'échapper. Il y a anguille sous roche : il y a une chose cachée qu'on soupçonne.

anguille nom féminin (latin anguilla, diminutif de anguis, serpent) Poisson serpentiforme au corps visqueux, aux nageoires réduites, capable de respirer hors de l'eau et qui vit dans les cours d'eau, étangs et prairies mais se rend jusqu'au milieu des océans pour y pondre. ● anguille (expressions) nom féminin (latin anguilla, diminutif de anguis, serpent) Anguille électrique, synonyme de gymnote. Filer, glisser, échapper comme une anguille, qui échappe sans qu'on puisse le retenir, sur qui on ne peut rien fonder. Il y a anguille sous roche, il y a quelque chose de secret dont on soupçonne l'existence. ● anguille (synonymes) nom féminin (latin anguilla, diminutif de anguis, serpent) Anguille électrique
Synonymes :

anguille
n. f.
d1./d Poisson téléostéen d'eau douce (mais se reproduisant en mer des Sargasses), de forme très effilée, à peau visqueuse très glissante.
|| Loc. fig. Il y a anguille sous roche, qqch qui se prépare et qu'on nous cache.
d2./d Anguille de mer: congre.

⇒ANGUILLE, subst. fém.
A.— ICHTYOL. Poisson d'eau douce mais qui se reproduit dans la mer des Sargasses (Atlantique Nord), à peau visqueuse, de la forme d'un serpent, dont la chair est recherchée :
1. L'anguille et le congre (muraena anguilla et conger) ont les deux mâchoires et le vomer hérissés de petites dents droites, fortes, mousses, serrées. Le congre n'a presque qu'une rangée aux mâchoires.
CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 3, 1805, p. 182.
2. Comme l'anguille doit maintenir son allure sinueuse, l'ondulation perpétuelle de ses anneaux, quel que soit l'élément qui la porte, elle est douée d'une ossature singulièrement flexible. Disposée tout en longueur, assise sur des côtes courtes légèrement attachées, étayée sur de fins faisceaux d'arêtes intermusculaires, cette charpente soutient partout l'individu sans apporter de rigidité nulle part, laissant au corps une souplesse prodigieuse. (...). Les anguilles retournent à la mer en automne. On dit qu'elles « se relâchent ». Un assez grand nombre demeurent dans nos eaux.
PESQUIDOUX, Chez nous, t. 2, 1923, p. 63, 71.
Anguille de mer. Congre ou lamproie (cf. H. COUPIN Animaux de nos pays, dict. pratique, 1909, p. 185, 187). Anguille de sable. Ammodyte. Anguille électrique. Gymnote.
Locutions
Il y a anguille sous roche. Il y a quelque chose de caché dont on soupçonne l'existence :
3. Autre chose le tourmentait : de quelle façon expliquer l'ordre que, la veille, dans son affolement, il avait donné à Célestin de ne pas acheter de vache? Sa femme n'éventerait-elle pas là quelque anguille sous roche? Et il déplorait cette maladresse, qui venait compliquer les choses et le gêner dans l'exécution du plan qu'il s'était fait de ne rien laisser transpirer.
CHÂTEAUBRIANT, Monsieur des Lourdines, 1911, p. 112.
Écorcher l'anguille par la queue. Commencer par le plus difficile. Vouloir rompre une anguille sur son genou. Vouloir l'impossible.
Il ressemble aux anguilles de Melun. Il crie avant qu'on l'écorche, il se plaint avant de sentir le mal :
4. Il ressemble à l'anguille de Melun (...) Selon quelques étymologistes, ce proverbe vient d'un nommé L'Anguille ou plutôt Languille, bourgeois de Melun. Il jouait, dans un mystère, le rôle de saint Barthélémy, qui fut écorché vif comme on sait. Dès que Languille aperçut le bourreau, il fut saisi d'une telle frayeur, qu'avant d'avoir été touché, il poussa les hauts cris et se sauva.
Lar. 19e, 1866.
B.— P. ext. [En réf. à la forme de l'anguille, pour désigner différents objets ou animaux]
1. JEU. ,,Jeu d'écoliers dans lequel un d'eux poursuit les autres, en les frappant avec un mouchoir roulé en forme d'anguille.`` (Lar. 19e).
Loc. Couper l'anguille. ,,Replacer les cartes comme elles étaient avant la coupe.`` (J. LACASSAGNE, L'Argot du « milieu », 1928, p. 252).
2. MARINE
,,Longues pièces de bois qui font partie du ber d'un grand bâtiment, mais qu'on désigne le plus généralement sous le nom de coittes.`` (WILL. 1831).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe siècle.
Nœud d'anguille. Sorte de nœud coulant.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
3. TECHNOLOGIE
,,Pièce de bois qu'on place entre deux radeaux employés à la confection d'un pont, pour maintenir leur écartement.`` (Nouv. Lar. ill.).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe siècle.
TISS. Bourrelet ou faux pli qui se forme dans le drap lorsqu'on le foule.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe siècle.
4. ZOOL. Anguille de haie, de buisson. Un des noms vulgaires de la couleuvre, parfois de la vipère :
5. Les restaurateurs de la banlieue de Paris passent pour servir des matelottes d'anguilles de haie, en même temps que des gibelottes de chat. Mais c'est une calomnie, tout le monde sait que ces estimables commerçants ne le font que sur le désir formel du client.
P. MARTELLIÈRE, Glossaire du Vendômois, 1893, p. 15.
6. Pour certains paysans, la couleuvre n'est qu'une anguille de haie, et ils la mangent comme l'anguille d'eau.
RENARD, Journal, 1894, p. 230.
5. Lang. pop.
Fouet (cf. anguillade) :
7. Anguille (...). Fouet à sabot, — dans l'argot des enfants.
A. DELVAU, Dict. de la lang. verte, 1866, p. 10.
Ceinture (F. VIDOCQ, Les Voleurs, t. 1, 1836, p. 7).
C.— Lang. commun et littér.
[P. anal. avec la minceur, l'agilité, la viscosité du corps de l'anguille, pour désigner des qualités physiques ou des travers moraux de l'homme]
1. Fam. [Comme terme de compar., introd. par comme] :
8. Ni ma femme non plus, voisin; la chère âme s'est tournée et retournée comme une anguille. Ah! dame! quand on est jeune, on ne s'endort pas au bruit des violons.
MUSSET, Comédies et proverbes, Lorenzaccio, 1834, I, 2, p. 87.
9. J'étais mince comme une anguille, j'aurais pu passer comme elle à travers une touffe de joncs...
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, t. 1, 1925, p. 213.
10. Mais Paoli est déjà hors d'appel : agile comme une anguille, il s'est faufilé dans la cohue, et son képi bleu, sa courte nuque hâlée ont aussitôt disparu.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 756.
2. P. métaph., péj. :
11. Ici l'objection classique : N'eut-il pas été possible avant la guerre, de composer avec lui [Briand], au lieu d'user des forces dans une lutte sans intérêt avec cette anguille de vase?
L. DAUDET, Vers le roi, 1920, p. 103.
PRONONC. :[]. Demi-longueur pour [] ds PASSY 1914. Demi-longueur (PASSY 1914) ou longueur (BARBEAU-RODHE 1930, Harrap's 1963) pour . On recommande le [i]l mouillé jusqu'à LITTRÉ inclus, excepté toutefois LAND. 1834, qui écrit : an-guiye. Enq. ://.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) 1165 ichtyol. (CHR. DE TROYES, G. d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 1000 : Et mes anguilles escorchier?); b) proverbialement et fig. 1563 il y a anguille sous roche « il se trame quelque intrigue » (BELLEAU, Reconnue [1578], II, 4 ds GDF. Compl.); 1690 il s'échappe comme une anguille « il disparaît sans qu'on puisse le retenir, il se défile » (FUR.); c) p. anal. sert à dénommer d'autres animaux 1548 anguille de bois « couleuvre » (RABELAIS, Quart Livre, 60 ds Œuvres, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 482) dite aussi anguille des haies (1611, COTGR.); 1751 anguille de sable « poisson de mer » (Encyclop. t. 1).
Empr. au lat. anguilla (dimin. de anguis « serpent ») « anguille » (PLINE, Nat., 9, 73 ds TLL s.v., 50, 55); au Moy. Âge, les rimes assurent une prononc. -ile (voir T.-L.) et le l ne s'est mouillé définitivement qu'aux XVIe et XVIIe s.
STAT. — Fréq. abs. littér. :253. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 448, b) 373; XXe s. : a) 296, b) 314.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — ALEX. 1768. — ALLEAU 1964. — BAUDR. Pêches 1827. — BÉL. 1957. — BOUILLET 1859. — Canada 1930. — CHESN. 1857. — DUMAS 1965 [1873]. — ESN. 1966. — FRANCE 1907. — FRANCE Suppl. 1907. — GAUDIN (M.). Parasitisme. Vie Lang. 1969, p. 700. — GAY t. 1 1967 [1887]. — GRUSS 1952. — JAL 1848. — KEMNA 1901, p. 49. — Lar. mén. 1926. — LARCH. 1880. — LASNET 1970. — LE CLÈRE 1960. — LEJ. 1969. — LE ROUX 1752. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MICHEL 1856. — MONT. 1967. — NYSTEN 1824. — POLLET 1970. — PRIVAT-FOC. 1870. — ROG. 1965, p. 38. — ROLLAND (E.). Faune pop. de la France. Paris, 1967, t. 3, p. 99; t. 11, p. 186, 199, 249. — SANDRY-CARR. 1963. — WILL. 1831.

anguille [ɑ̃gij] n. f.
ÉTYM. 1165; du lat. anguilla, de anguis « serpent ».
1 Poisson (Murénidés) au corps cylindrique et allongé comme celui d'un serpent, à la peau visqueuse et glissante, qui vit en eau douce (mais se reproduit dans l'Atlantique nord : mer des Sargasses). → Catadrome, cit. || Après un stage larvaire ( Leptocéphale), les jeunes anguilles gagnent les côtes européennes et remontent les fleuves à l'état de bouirons, civelles, piballes avant de devenir anguilles argentées à leur maturité. || Nasse pour pêcher l'anguille. Bosselle.Cuis. || Matelote d'anguille. || Anguille à la bordelaise. || Anguille fumée.
0.1 Des paniers de petites anguilles se vidaient d'un bloc, tombaient au fond des cases comme un seul nœud de serpents; tandis que les grosses, celles qui avaient l'épaisseur d'un bras d'enfant, levant la tête, se glissaient d'elles-mêmes sous l'eau, du jet souple des couleuvres qui se cachent dans un buisson.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 152.
1 (…) la migration des anguilles et leur reproduction dans la mer des Sargasses.
Giraudoux, Bella, VII.
2 Par compar.Se faufiler comme une anguille, avec agilité.Loc. Glisser comme une anguille : s'échapper, se défiler, se dérober (au propre et au figuré).
2 (…) agile comme une anguille, il s'est faufilé dans la cohue (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 85.
Fig. C'est une (véritable) anguille, une personne agile, souple (au physique ou au moral), qui échappe.
3 Loc. (1563). Il y a anguille sous roche, une chose cachée que l'on soupçonne (cf. lat. latet anguis in herba « un serpent est caché dans l'herbe »).
3 Je crois qu'il y a quelque anguille sous roche, et ils parlent de quelque affaire où ils ne veulent pas que vous soyez (…)
Molière, le Bourgeois gentilhomme, III, 7.
4 Le bonhomme fut si surpris de se voir chancelier encore par dessus, qu'il crut qu'il y avait quelque anguille sous roche (…)
Mme de Sévigné, 369.
5 Si Laurent te fait des confidences, tu dois savoir qu'entre lui et Clarisse il y a… anguille sous roche, comme disaient nos mères.
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 13.
Vx. Écorcher l'anguille par la queue : commencer par où l'on eût dû finir.
Vx. Il ressemble aux anguilles de Melun, il crie avant qu'on l'écorche : il se plaint avant de sentir le mal.
Vx. Vouloir rompre une (l')anguille au genou : faire une chose impossible.
4 Par anal. a (Poissons). Noms de poissons anguiformes. || Anguille de mer. Congre. || Anguille électrique. Gymnote.
tableau Noms de poissons.
b (Autres animaux). || Anguille de haie, de buisson. Couleuvre.
5 Fig. et techn. a Vx (mar.). Couette (pièce du ber).
b Pièce maintenant les éléments d'un pont provisoire en bois.
c Bourrelet que forme le drap au foulage.
6 Loc. Techn. Nœud d'anguille : variété de nœud coulant.
DÉR. Anguillade, anguillidés, anguillière, anguillule.
COMP. Anguilliforme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anguille — ANGUILLE. sub. f. Poisson d eau douce, long et menu, de la figure d un serpent. Anguilles noires. Anguilles blanches. Pâté d anguilles. Tronçond anguille. [b]f♛/b] On dit proverbialement, qu Il y a quelque anguille sous roche, pour dire, qu Il y… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • anguille — ANGUILLE. s. f. Poisson d eau douce long & menu de la figure d un serpent. Anguilles noires. anguilles blanches. pasté d anguilles. tronçon d anguille. On dit prov. & fig. Rompre l anguille au genou, pour dire, Prendre un moyen qui n est pas… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • anguille — Anguille, Anguilla …   Thresor de la langue françoyse

  • Anguille — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Anguille  » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Anguille …   Wikipédia en Français

  • anguille — (an ghi ll , ll mouillées, et non anghi ye. Au XVIIe siècle, d après Chifflet, Gramm. p. 232, les ll ne se mouillaient pas ; aujourd hui c est une faute de ne pas les mouiller) s. f. 1°   Poisson d eau douce (malacoptérygien apode) de la forme d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ANGUILLE — s. f. Poisson d eau douce de la forme d un serpent, et couvert d une peau glissante. Pêcher des anguilles. Écorcher une anguille. Anguilles de Melun. Anguille de mer, de rivière. Tronçon d anguille. Pâté d anguilles. Anguille à la tartare. Prov.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANGUILLE — n. f. Poisson d’eau douce, de la forme d’un serpent, et couvert d’une peau glissante. Pêcher des anguilles. écorcher une anguille. Anguilles de Melun. Tronçon d’anguille. Pâté d’anguilles. Anguille à la tartare. Anguille de mer, Voyez CONGRE.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • anguille — nf. (poisson) : ANGUILyA (Bozel | Albanais, Bourget Lac), paissonfissèla (Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • anguille — …   Useful english dictionary

  • Anguille argentée — Anguille d Europe Anguille …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.